Gallery

Description

Né à: Francia
Âge: 30
Progéniture: 1
État civil: Mariée
Emploi: Standardiste à la Bibliothèque nationale
Date de l'attentat: 11/03/2004
Lieu de l'attaque: Madrid
Arme: Otros explosivos
Assassiné par: Terrorisme Islamiste

Description

Marion Cintia Subervielle était française et avait vécu dans plusieurs pays avant d’arriver en Espagne en 1996 pour étudier à l’Université d’Alcalá de Henares. C’est là qu’elle avait connu celui qui devait devenir son mari et père de sa fille de dix mois. Le matin du 11 mars, elle eut à peine le temps de leur dire aurevoir avant de partir au travail, à la Bibliothèque nationale.

Le 11 mars 2004 était un jeudi. Aux premières heures de la matinée, des terroristes liées à Al-Qaeda placent treize bombes dans quatre trains de banlieue qui circulent dans la province de Madrid. Entre 7h37 et 7h39, alors que les trains se trouvent dans les gares d’Atocha, El Pozo et Santa Eugenia et en face de la rue Téllez, dix des bombes explosent. 191 personnes périssent dans l’attentat, 1 500 autres sont blessées. C’est l’attentat terroriste le plus grave de l’histoire de l’Espagne. Le 3 avril 2004, alors que des agents des GEO (Groupe d’opérations spéciales) s’apprêtent à entrer dans un appartement de Leganés où on suspecte que se sont reclus les auteurs des attentats, les terroristes se suicident collectivement en faisant sauter vingt kilos d’explosifs. L’onde de choc provoque la mort d’un GEO, qui ferme l’atroce liste des 192 morts causées par les attentats du 11 mars.

Images

Audio

Presse