Gallery

Description

Né à: Euskadi
Âge: 32
Progéniture: 1
État civil: Marié
Emploi: Ex membre de l'ETA
Date de l'attentat: 10/09/1986
Lieu de l'attaque: Ordizia
Responsables: José Antonio López Ruiz y José Miguel Latasa Guetaria
Arme: Pistolet
Assassiné par: ETA

Description

María Dolores González Catarain, alias « Yoyes » venait d’asseoir son fils de trois ans sur l’un des tracteurs disposés à l’occasion du grand marché d’Ordizia sur la promenade Gudari Etorbidea. José Antonio López Ruiz, alias Kubati, visage découvert tira trois balles, dont l’une traversa la tête de la victime.

Des années plus tard, en 1991, Kubati raconta au juge qu’il s’était approché de María Dolores et lui avait demandé : « C’est toi Yoyes ? » Elle avait répondu affirmativement et lui, pistolet en main, lui avait dit : « Tu sais qui je suis ? Je suis de l’ETA et je vais t’exécuter ». María Dolores se jeta sur son assassin qui tira rapidement trois balles et la blessa à la cuisse et au thorax. Une fois tombée par terre, Kubati l’acheva d’une balle dans la tête.

Yoyes avait été une dirigeante de l’ETA dans les années soixante mais elle avait pris ses distances du groupe terroriste à la fin de cette décennie. Elle étudia au Mexique et eut un enfant ; elle avait pu revenir au Pays basque en 1985 en application de l’amnistie de 1977. L’ETA et Batasuna firent une campagne contre leur ancienne compagne avec des graffitis dans lesquels on l’accusait d’être une « traître » et une « balance ».

Presse