Gallery

Description

Né à: Comunidad Valenciana
Âge: 60
Progéniture: 3
État civil: Marié
Emploi: Professeur agrégé de Droit du Commerce à l'Université de Valence
Date de l'attentat: 15/01/1992
Lieu de l'attaque: València
Responsables: Francisco Múgica Garmendia, Pakito, y José Luis Álvarez Santacristina, Txelis, condenados en 2003 a 30 años de cárcel por asesinato. A la misma pena fue condenado José Luis Urrusolo Sistiaga.
Arme: Pistola
Assassiné par: ETA

Description

Le matin du 15 janvier 1992, le professeur agrégé de Droit du Commerce Manuel Broseta se rendait à pied à la faculté de Droit de l’Université de Valence en compagnie d’une de ses élèves. Lorsqu’ils traversaient les jardins du bâtiment, deux membres de l’ETA s’approchèrent du professeur et demandèrent à l’élève de s’écarter, lui disant “tu n’as rien à voir là-dedans”. Ensuite, l’un des terroristes tira un coup de pistolet dans la nuque de Broseta, lui causant la mort immédiate.

Les terroristes s’enfuirent dans un véhicule qu’ils garèrent plus tard au coin de l’avenue Aragon et la rue Amadeo de Saboya. Avant d’abandonner le véhicule, ils placèrent à l’intérieur un engin qui explosa lorsque les artificiers de la Police nationale faisaient l’inspection de la voiture. L’agent José Vicente Marcos fut gravement blessé et mit 784 jours à se récupérer, d’après une sentence de l’Audience nationale.

Manuel Broseta, né à Banyeres de Mariola (Alicante), était l’une des personnalités les plus réputées de la Communaute Autonome de Valence. Parallèlement à son activité universitaire, il avait été Secrétaire d’Etat des Autonomies pendant le gouvernement d’Adolfo Suárez, sénateur pour Valence au sein du parti UCD (Union du Centre Démocratique) et il formait partie du Conseil d’Etat. Il avait aussi occupé plusieurs postes de cadre dans des compagnies du secteur privé. Il était marié et père de trois enfants.

Presse

Témoignage