Gallery

Description

Né à: Andalucía
Âge: 81
Progéniture: 2
État civil: Veuf
Emploi: Avocat
Date de l'attentat: 01/06/1986
Lieu de l'attaque: Donostia
Arme: Arme blanche
Assassiné par: ETA

Description

Juan Caballero Porral, 84 ans, était veuf et résidait dans le quartier de Gros, à Saint Sébastien. Le dimanche 1er juin, l’infirmière qui le soignait régulièrement à domicile le trouve mort dans son lit, les mains attachées par des chaînes. Au sol de la chambre se trouvent plusieurs mètres de chaîne et trois autres cadenas. Selon les enquêtes postérieures, la victime qui portait un pacemaker avait résisté et sa mort était sûrement due à l’effort fait pendant l’altercation avec ses attaquants.

Juan Caballero était né à Gibraltar, était fils du capitaine de marine José María Caballero et de la citoyenne britannique María Porral. Avocat avec une longue carrière dans un cabinet d’avocats célèbre de Saint Sébastien, c’était l’un des fondateurs de El Diario Vasco. Son fils Francisco avait abandonné le Pays basque en 1982 après une tentative d’attentat de l’ETA. Son autre fils, Ignacio, avait refusé de payer « l’Impôt révolutionnaire » et déclaré qu’il suspectait avoir été la cible d’une tentative d’enlèvement. Le cas fut prescrit sans que ses coupables ne soient condamnés. Après une longue bataille administrative, Juan Caballero fut reconnu en l’an 2 000 victime du terrorisme.

Presse