Gallery

Description

Né à: Comunidad Valenciana
Âge: 42
Progéniture: 3
État civil: Marié
Emploi: Cadre chez Ferrovial, entreprise du bâtiment
Date de l'attentat: 04/03/1991
Lieu de l'attaque: València
Responsables: Comando Ekaitz. Fernándo Díez Torres, condenado en 1991 a 38 años por pertenencia a organización terrorista y acusado de dar infraestructura al comando. José Luis Urrusolo Sistiaga, condenado en 2002 por asesinato y a pagar una indemnización de 400.000 euros.
Arme: Pistola
Assassiné par: ETA

Description

En 1986, on mit en marche un projet pour construir l’autorail du Leizarán qui devait unir Navarre et Guipúzcoa. Autant l’ETA que la gauche basque en bloc s’y opposèrent dès le début et la bande terroriste donna l’ordre à ses commandos de pratiquer “une guerre sans merci” contre les entreprises impliquées dans les travaux.

Ferrovial en était une. Son responsable dans la Communauté Autonome de Valence était José Edmundo Casañ, un ingénieur de 42 ans qui avait déjà participé dans d’autres projets importants de sa ville, comme le Palais de la Musique et la Mairie. Le 4 mars 1991, vers 21h00, deux terroristes armés entrèrent dans les bureaux de l’entreprise. Ils intimidèrent les employés et obligèrent l’un d’eux à les emmener au bureau de Casañ. Une fois arrivés au bureau, un terroriste tira sur lui en visant la tête, ce qui lui provoca la mort immédiate. Quinze minutes plus tard, les terroristes, qui appartenaient au commando Ekaitz, placèrent une voiture bombe que les artificiers de la Police nationale réussirent à désactiver.

Bien qu’un porte parole de Ferrovial signala que l’entreprise n’avait pas de rapport avec les travaux, l’ETA affirma que le crime répondait à “la responsabilité et l’implication graves” de la compagnie dans les travaux de l’autorail.

Presse

Témoignage