Gallery

Description

Né à: Comunidad Valenciana
Âge: 40
Progéniture: 4
État civil: Marié
Emploi: Conducteur du camion de la fourrière municipale
Date de l'attentat: 16/09/1991
Lieu de l'attaque: Mutxamel
Arme: Coche bomba
Assassiné par: ETA

Description

A l’aube du 16 septembre 1991, des terroristes de l’ETA lancèrent un véhicule chargé avec un engin explosif, sans conducteur, mis en marche et portant un levier antivol placé sur le volant, contre la caserne de la Gendarmerie de Muchamiel, un village de dix mille habitants situé à environ huit kilomètres d’Alicante. Une erreur dans le mécanisme fit que le véhicule finit par s’encastrer dans un bureau de la Banque de Valence, situé sur le trottoir d’en face. Les agents de l’Institut Armé, qui ne soupçonnaient pas qu’il s’agissait d’une voiture bombe, appelèrent le camion de la fourrière municipale que conduisait Francisco Cebrián afin de transporter le véhicule dans un dépôt situé à 300 mètres. Pendant le trajet, le camion passa devant le Collège du Salvador, dont les 400 élèves venaient d’entrer en cours.

L’engin explosa vers 9h40, lorsque le conducteur venait de se garer et descendait du camion. L’onde expansive causa la mort immédiate de Francisco Cebrián et de deux policiers locaux qui contrôlaient l’opération, José Luis Jiménez Vargas et Víctor Manuel Puertas Viera. Quatre autres personnes furent gravement blessées et plus d’une trentaine subirent des blessures sans importance. La presse publia que l’ETA avait essayé de répéter un massacre comme celui des casernes de Vic cette même année ou de Saragosse en 1987.

La Gendarmerie avait affecté Francisco Cebrián Cabezas à la caserne de San Juan, à Alicante. C’est là qu’il rencontra celle qui deviendrait son épouse et la mère de ses quatre enfants. Plus tard, il abandonna son poste de gendarme pour créer sa propre entreprise et commença à travailler comme conducteur d’un camion de la fourrière de la Mairie de Muchamiel.

Presse