Gallery

Description

Né à: Euskadi
Âge: 62
Progéniture: 3
État civil: Marié
Emploi: Avocat
Date de l'attentat: 06/02/1996
Lieu de l'attaque: Donostia
Responsables: José Javier Arizkuren Ruíz, Valentín Lasarte Oliden, Francisco Javier García Gaztelu, Jose Luis Aguirre Lete, Irantzu Gallastegi Sodupe
Arme: Pistolet
Assassiné par: ETA

Description

Fernando Múgica Herzog était un dirigeant historique du Parti Socialiste de Gipuzkoa depuis la clandestinité de la fin des années 50. C’était également le frère d’Enrique Múgica, ancien ministre de la justice de Felipe Gonzalez. Fernando était dans la visée de l’ETA et pourtant lorsque sa femme décida d’abandonner le Pays basque, il refusa en disant qu’il ne laisserait jamais son pays aux mains des assassins. Deux ans plus tôt, en 1994, on lui avait retiré la garde rapprochée qui l’accompagnait depuis 1984 en prétextant un manque de personnel.

Le 6 février 1996, vers 13h30, alors qu’il marchait dans la rue San Martín de Saint Sébastien pour se rendre à un parking proche de son bureau, deux membres armés de l’ETA l’interceptèrent et l’un d’entre eux lui tira une balle dans la nuque qui le tua sur le coup. Son fils José María se trouvait dans la même rue et courut rejoindre son père dès qu’il entendit la détonation. Lorsqu’ils le croisèrent, les deux terroristes qui venaient de prendre la fuite le menacèrent de leur arme. Múgica avait 62 ans, était marié avec Mapi de las Heras et père de trois enfants ; il était même grand-père depuis quatre mois.

Presse