Gallery

Description

Né à: Castilla-La Mancha
Âge: 57
Progéniture: 4
État civil: Marié
Emploi: Retraité, ancien employé de Telefonica
Date de l'attentat: 04/08/2002
Lieu de l'attaque: Santa Pola
Responsables: Andoni Otegi Eraso, 'Iosu', y Óscar Celarain Ortiz, 'Peio', condenados por la AN en 2012 a 843 años de cárcel a cada uno por ser autores del atentado.
Arme: Coche bomba
Assassiné par: ETA

Description

Le 4 août 2002 à 20h30 une forte explosion secoua les alentours de la caserne résidence de la Gendarmerie de Santa Pola et retentit à plusieurs kilomètres à la ronde. Une voiture bombe contenant cinquante kilos d’explosifs et de mitraille venait d’exploser face au siège de l’Institut Armé, dans une zone proche de plusieurs arrêts de bus. L’explosion causa la mort de la petite fille de six ans Silvia Martínez Santiago, fille d’un gendarme, et de Cecilio Gallego Alaminos, un retraité de 57 ans qui attendait à l’arrêt d’un bus. Trente personnes furent blessées, dont Borja, le cousin de Silvia âgé de trois ans et demi, qui subit différentes coupures. En plein mois d’août, la zone de l’attentat était très fréquentée par les touristes en vacances.

Cinq jours après l’attentat, un appel au nom de l’ETA à la DYA alerta sur l’emplacement d’une bombe sur la plage de Santa Pola. La police ne trouva l’engin que 48 heures après l’appel. Il s’agissait d’une bombe avec huit kilos de chloratite enterrée entre deux palmiers et que les artificiers réussirent à désactiver.

Cecilio Gallego, né à Alcázar de San Juan (Ciudad Real) avait été employé de l’entreprise Telefonica. Il résidait à Torrevieja, où il était connu par sa participation dans des activités sportives et son travail comme professeur de guitare dans plusieurs écoles publiques de la municipalité, qui le nomma fils adoptif à titre posthume. Il était marié et père de quatre enfants.

Presse