Gallery

Description

Né à: Madrid
Âge: 47
Progéniture: 2
État civil: Marié
Emploi: Police municipale
Date de l'attentat: 10/06/1981
Lieu de l'attaque: Madrid
Responsables: Ángel Pisonero Alonso, Carlos Pisonero Alonso
Arme: Pistola
Assassiné par: GRAPO

Description

Le 10 juin 1981, au numéro 56 de la rue Fernando el Católico, à Madrid, deux voleurs font irruption dans un bureau du trésor public avec l’intention de s’emparer de l’argent. En menaçant les travailleurs, ils réussissent à s’emparer de 300 000 pesetas et tentent de s’enfuir mais blessent une femme qui était au guichet en train de faire un paiement.

Carlos Hernández Díaz, un policier municipal madrilène de 47 ans, tente de les arrêter mais les cambrioleurs ouvrent le feu sur lui et il succombe à ses blessures. Carlos était marié et avait deux enfants.

Les assassins étaient deux frères, Ángel et Carlos Pisonero Alonso qui avaient appartenu au groupe terroriste GRAPO mais avaient déjà été expulsés de celui-ci avant leur cambriolage. Depuis 1980, date à laquelle ils furent renvoyés de l’organisation, ils commettaient des vols à main armée pour leur propre bénéfice. En novembre, ils avaient dérobé 700 000 pesetas dans un autre bureau du trésor public de la rue Lérida, à Madrid également.

Un plaque commémorative a été dressée en mémoire de Carlos Hernández à l’endroit où il a été assassiné et il a reçu à titre posthume la médaille d’argent de Madrid par le maire de la ville de l’époque, Tierno Galván, et une autre médaille d’argent pour le mérite policier par le gouverneur civil, Mariano Nicolás.

Quant aux assassins, Ángel Pisonero est mort six mois après le vol, abattu de plusieurs balles par la police lors de son arrestation en décembre 1981. Il est mort à l’hôpital, quatre jours après avoir été arrêté. Il a été enterré dans le cimetière de Carabanchel où la victime de son cambriolage avait été enterrée quelques mois auparavant. Son frère, Carlos Pisonero, a été arrêté en France et est resté en prison de 1998 à 2009, date à laquelle il a été extradé en Espagne pour y être jugé pour le meurtre de Carlos Hernández Díaz.